Ah Palma…

Si je vous dis Palma de Majorque ? Vous me répondez – presque à coup sûr – Baléares, palmiers, plage, hamac, farniente bref de la grosse sieste en perspective sur fond de clapotis marin…

Et bien à la vue de ça :
j’ai renoncé à l’option larve-sur-la-plage et je n’ai eu qu’une idée en tête : partir à la recherche des trésors cachés de Palma. J’ai prévenu mes petits petons que j’allais les malmener :
« Ok, pas de soucis ! » m’ont-ils répondu – sympas les petons 🙂
Et hop, ni une ni deux me voilà partie en vadrouille, les yeux bien ouverts et un sourire au coin des lèvres…
Ah oui, j’ai oublié de vous dire, mon point de départ s’appelle Péguera, mignonne station balnéaire à … 30 kms de Palma. Quelle idée aussi d’écrire en ultra-minuscule la distance entre la capitale et les autres villes sur ce site de résa ! Pfff… Remarquez, ça aurait pu être pire ! Mais sans voiture et avec mes seuls petits petons, je choisis illico l’option bus.
Voici LA station bus-métro-tram !
Première bonne surprise : le réseau bus-métro-tramway est très développé ! Mais attention à choisir le bon numéro de ligne (juste pour info le bus 144 c’est 1h30 de trajet et le 142, c’est 45 minutes !). Bien choisir aussi le créneau retour : ben oui, oubliez l’idée de rentrer à 18h comme tout le monde sinon le bus vous narguera gentiment et vous tiendrez compagnie trèèès longtemps à l’arrêt …
Deuxième bonne surprise : le centre historique est un petit bijou et il a tout plein de belles histoires à nous raconter. Voici en vrac mes coups de coeur :
La cathédrale, époustouflante !
Les Bains Arabes, bien conservés
Un des fameux patio de Palma

 

Au détour d’une ruelle : un autre !
Ruelle typique
L’Eglise San Francisco
Palma c’est de l’Histoire avec un grand H ! Que je n’oublie pas non plus de vous montrer mes autres belles rencontres :
Une façade moderniste
 La Plaza Mayor
Avenue longeant la Lonja- oh des palmiers!!
J’adoooooore !!

 

 

Je vous conseille fortement le Musée Fundacion Juan March : vous y découvrirez les tableaux les plus significatifs de l’art moderniste espagnol et approcherez des Dali, Miro, Torner…Et il est GRATOS !

 

 Et pendant ce temps il se passe quoi dans l’arrière-pays ? Paraît que ça vaut le détour ! Je jette mon dévolu sur Soller, la ville des orangers et  des citronniers. Tchou, tchou…me voilà embarquée à bord d’un petit train façon 19ème siècle…waouh on s’y croirait !
Le fameux train 🙂
Soller au creux de la montagne
 Et je ne finirai pas cette chronique sans vous montrer Péguéra, loin de Palma mais franchement sympa :
Plage, farniente…
 
 Là on y est bien aux Baléares, hein ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation