J’ai l’humeur féministe…

Journée internationale de la Femme

 … rapport à aujourd’hui, 8 mars…

C’est LA journée internationale de la Femme !

Bon, c’est pas que je veux m’engouffrer dans la brèche et la jouer fastoche, non.

Je trouve d’ailleurs étrange cette manie d’inventer des journées pour à peu près tout et n’importe quoi – ou presque – :

– journée mondiale du compliment, le 1er mars.

– journée mondiale du fromage – pardon aux amateurs – le 27 mars.

– journée du pied, siiiiii, c’est le 18 mai !

– journée internationale des câlins – viens par ici mon doudou ♥ que je te calinouille – le 21 janvier.

Bref, revenons à notre power girls du jour.

J’ai la simple envie de profiter de ce jour pour mettre en lumière des femmes que j’admire depuis fort longtemps : des courageuses, des exceptionnelles, des uniques du genre inoubliables. Une petite palette de femmes qui m’inspirent. Et pas uniquement un certain 8 mars mais un petit peu tous les jours.

Dans l’ordre d’apparition  à l’écran relative à la photo ci-dessus et par ordre de numéros, voici : 

 

Marie Curie

Marie Curie : je lui voue un culte depuis mon adolescence. J’ai dévoré à peu près tous les ouvrages qui lui sont consacrés et en premier lieu la biographie qui s’intitule « Madame Curie » écrite des mains de sa fille aînée, Eve Curie, journaliste et humanitaire aujourd’hui décédée. Ses origines, son parcours, sa fougue, sa volonté, tout me fascine chez Marie Curie. Une vie entière dévouée à la recherche et au radium. C’est drôle car l’établissement où je travaille depuis maintenant huit ans porte son nom… le fruit du hasard…

 

« J’irai avec toi par mille collines »  :  un des premiers romans de littérature jeunesse que j’ai lu avec mon regard d’adulte. Un livre inoubliable, une histoire vraie sur le génocide rwandais ce qui est très rare dans la littérature jeunesse. Ce qui est très fort dans ce livre c’est que l’auteur, Hanna Jansen raconte comment sa fille adoptive voit toute sa famille se faire tuer sous ses yeux. Je m’incline devant Hanna Jansen : elle a non seulement adopté cette petite rwandaise – Jeanne –  et grâce à ce livre, elle a pu témoigner de son histoire et sans doute libérer Jeanne d’un énorme poids.

 

3

Vous la connaissez sans doute… elle est inoubliable, l’Histoire s’est transformée grâce à elle, rien que ça ! C’est, c’est … Rosa Parks !! Une personnalité forte qui a osé dire non, un jour de décembre 1955 dans un bus en Amérique. On connaît la suite. «On a souvent dit que j’avais refusé de céder ma place ce jour-là, parce que j’étais trop fatiguée, mais ça ce n’est pas exact. Je n’éprouvais pas un sentiment de fatigue physique, ou du moins pas plus qu’à l’accoutumée après le travail, qu ‘il m’était impossible de bouger les pieds, que j’avais mal aux pieds. Or, ce n’est pas aux pieds que j’avais mal; mais dans mon cœur d’être humain. Ma fatigue était plutôt morale. J’en avais assez de toujours suivre sans protester les ordres des Blancs. J’étais surtout fatiguée de devoir capituler.» Rosa Parks.

 

4

Voici Lina Ben Mehnni. Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant… A son échelle, cette cyber-dissidente et blogueuse est de celle qui œuvre pour le printemps arabe. « A Tunisian Girl » : son blog démarré en 2009 compte parmi les blogs les plus influents du moment et c’est tant mieux ! Je trouve cette cause tellement importante et les gens qui la portent, tellement courageux ! Bravo Lina et continue le combat !

 

5

Un peu de légèreté maintenant : c’est la touche glamour de ce tableau féminin. Inutile de vous la présenter… et de s’étaler sur cette actrice  énervante  incroyable parce que belle, naturelle, intelligente et dotée d’une filmographie de dingue et de choix ! Oscarisée, goldenglobisé pour « Black Swan », film classé dans mon top ten, je bade Natalie, vous l’aurez compris 🙂

 

6

De Natalie Portman à la danse, il n’y a qu’un pas. Alors cette personne de dos, c’est l’idée de la danse ou plutôt de la danseuse en général ; c’est un clin d’oeil à toutes ces personnes qui ont voué ou vouent leur vie à cet art exigeant, contraignant mais si riche. De Martha Graham à Myriam Ould-Braham, récemment nommée étoile de l’opéra de Paris je les aime – presque – toutes ! Elles me font rêver depuis très longtemps et ont réveillé en moi cette passion pour cet art qui ne m’a jamais quittée.

Je vous souhaite une bonne journée les girls !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 p'tits mots sur “J’ai l’humeur féministe…

  1. Belle journée à toi ! Je prends ton idée (en le signalant) pour faire la même chose dans un article.

  2. Aude on 8 mars 2013 at a dit

    Super ! J’irai voir ça 🙂 Bonne soirée à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation