Le bleu est une couleur chaude

Bleu est une couleur chaude def
 

Résumédef

Clémentine est en seconde littéraire et compte pas mal d’amis autour d’elle : Aude, Valentin… Tout pourrait aller idéalement bien sauf que Clémentine sent monter en elle un sentiment qu’elle ne veut pas s’avouer : elle est attirée par les femmes. Emma et ses cheveux bleus : Clémentine n’arrête pas de penser à cette fille qu’elle a croisée dans la rue. L’attirance est intense, le désir profond. Mais se l’avouer et affronter le – cruel – regard des autres est une épreuve très difficile pour les frêles épaules d’une adolescente.

 

monavisdef

L’auteur traduit merveilleusement bien les premiers émois d’une adolescente qui se découvre lesbienne et se le refuse en même temps. Clémentine doit apprivoiser toutes ses émotions contradictoires qui fusent en elle et c’est loin d’être évident au départ. Elle doit lutter sur plusieurs plans : contre son propre regard et surtout contre celui des autres dont les réactions sont pour le moins violentes et difficiles à comprendre.

Même si cette histoire exprime une forme de révolte et de revendication, j’aime la douceur et la sensibilité qui s’en dégagent. Car au fond, l’idée c’est de mettre en avant deux femmes qui s’aiment éperdument et qui ont le droit tout autant que les autres d’être heureuses loin des jugements haineux d’une société dite évoluée…

Je ne suis pas particulièrement fan du graphisme de cet album mais le coup de crayon est à la fois simple et lourd de significations : les nuances de gris dominent (ce qui est moins violent que le noir), les plans « serrés » sur les visages et les regards donnent une intensité particulière au récit. Le langage corporel est mis en avant avec des mains et des bras qui se tendent pour se porter secours ou succomber au désir. Et puis il y a la chevelure bleu d’Emma : une couleur qui réchauffe toute la « grisaille » de l’album et qui est comme un fil rouge dans l’histoire.

Julie Maroh nous livre là un récit tout en finesse. C’est un album intime, émouvant, triste aussi mais jamais vulgaire ou de mauvais goût. Une BD à découvrir sans nul doute !

 

regard bleu

Bon à savoir :

Je vous invite à jeter un oeil sur le blog de Julie Maroh et plus particulièrement sur cet article, écrit suite à la palme d’or au festival de Cannes 2013. Lisez, vous comprendrez !

modèle fin article bleu couleur

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

5 p'tits mots sur “Le bleu est une couleur chaude

  1. claire on 25 juin 2013 at a dit

    Et alors, est-ce que ça a sa place dans un CDI de collège ?

  2. Aude on 25 juin 2013 at a dit

    Pour un CDI de lycée, je dirai un grand oui. Pour le collège, je suis plus mitigée. J’en imagine certains glousser doucement… je pense que je la laisserai entre les mains des 3èmes, en les accompagnant dans leur lecture. Qu’en penses-tu ?

  3. elodie on 26 juin 2013 at a dit

    merci pour ton avis grâce a toi plus de doute je vais me le procurer merci

  4. Aude on 26 juin 2013 at a dit

    Avec plaisir Élodie ! Je suis contente de t’avoir donné envie 🙂

  5. Merci pour la découverte, une ref qui visiblement sait miser juste, bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation