La couleur des sentiments

couleurdessentimentspetite
 

résuméDEF

1962, dans l’état du Mississippi. Les lois raciales sont en vigueur et si l’on surprend une Noire dans les toilettes des Blancs, c’est la catastrophe ! Les Noires font le ménage chez les Blancs et élèvent leurs enfants. C’est ainsi qu’Aibileen officie chez Mrs Elisabeth Leefolt et Minny chez Célia Foote. Aibileen est forte des ses quarante ans de service. Elle a appris  à encaisser les remarques racistes et acerbes. Elle s’occupe avec amour de Mae Moebly, la petite fille de sa patronne. Minny a un caractère bien trempé et ne sait pas tenir sa langue. Elle s’est déjà faite renvoyer de nombreuses fois ! Toutes les deux sont inséparables et s’épaulent face à la dureté de leur condition. Mais parmi ces Blanches, Mrs Skeeter Phelan se révèle différente. Elle n’est pas de celles qui méprisent ou rabaissent les Noirs. Elle n’a qu’une envie, c’est de retrouver Constantine, sa bonne noire mystérieusement congédiée par Mrs et Mr Phelan, ses parents. Elle désire profondément changer les choses et faire entendre les voix de ces bonnes noires à travers un livre-témoignage, quoiqu’il en coûte.

 

monavisDEF
Je classe ce livre dans mon top ten sans hésiter !

Ce récit provoque une réelle palette d’émotions : rire, larmes, colère, frustration… bref, tout y passe !

Le talent de l’auteur est d’avoir choisi une narration à trois voix : deux bonnes noires (Aibileen et Minny) et une jeune bourgeoise blanche (Mrs Skeeter). Dynamisme et suspens, voilà ce qu’entraînent ces différents récits qui se succèdent. Le lecteur laisse Aibileen pour retrouver Minny mais que fait Skeeter pendant ce temps ? Le procédé est bien construit et malin.

C’est au personnage d’Aibileen que je me suis le plus attachée. On sent en elle une sagesse forgée par toutes ses années d expériences de bonne. Elle éduque la petite Mae Mobly avec une grande intelligence et lui raconte régulièrement de belles histoires où Blancs et Noirs sont au fond les mêmes. Enfin, c’est son courage qui force l’admiration : elle ose livrer son récit de vie à Mrs Skeeter, cette jeune femme blanche qui entreprend d’écrire un livre-témoignage sur la vie des bonnes noires.

Quant à Minny, elle est franche (trop), vraiment drôle et pourtant tellement à plaindre !

L’auteure aurait pu glisser vers un livre manichéen : les gentils Noirs contre les méchants Blancs. Sauf que ce récit n’est pas dans ce ton là : il est tout en nuances. Alors oui, la noirceur des Blancs – si j’ose dire – ressort. Ils sont tour à tour odieux (Hilly), hypocrites, sans personnalité (Elisabeth), idiots (Célia), lâches (Stuart) et j’en passe. Mais on sent leur humanité poindre et plus que cela (Mrs Skeeter). Quant aux bonnes Noires, elles sont emplies d’humanité, dignes, braves, courageuses mains non moins pleines de défauts aussi !

Ce livre, c’est l’Histoire en marche, celle de Martin Luther King (qu’Aibileen appelle Martien Luther King) et de Rosa Parks.

C’est aussi un cri en douceur, celui d’une Blanche qui a toujours porté les Noirs dans son cœur, en particulier sa bonne Constantine.

Ce livre, c’est enfin comme une Révolution silencieuse qui se fait par la puissance des mots et du livre et je trouve ça remarquable. A lire d’urgence !

 

couleurdessentiments

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

9 p'tits mots sur “La couleur des sentiments

  1. Une révélation pour moi aussi, tout bonnement. Je ne cesse de le conseiller et de le re-conseiller ! As-tu vu le film ? Bien que je sois souvent déçue par les adaptations, celle-ci est vraiment à la hauteur et d’une grande fidélité. Si tu ne l’as pas encore vu, je te le conseille fortement 🙂 Très belle soirée à toi !

  2. Aude on 30 octobre 2013 at a dit

    Coucou ! Et non, je n’ai pas vu le film et comme toi, je suis souvent déçue devant une adaptation cinématographique… mais là, je vais suivre ton conseil 🙂 Merci et belle soirée à toi aussi !

  3. Bonsoir . J’avais commencé ce livre une première fois pour un club lecture, abandonné, puis repris et là, j’avais beaucoup aimé! Il a fait parti de mes lectures favorites un bon moment . Avec appréhension j’ai vu le film par la suite et comme childhoodisbetter, je trouve l’adaptation superbe ! A voir en urgence, il va vraiment vous plaire ! Bonne soirée

  4. Un énorme coup de coeur pour moi…

  5. D’accord avec vous : ce roman est une pure merveille !

  6. Aude on 11 novembre 2013 at a dit

    Tout à fait ! Je le relirai certainement une seconde fois, quand j’aurai du temps.

  7. Je suis en train de l’écouter, en livre-audio, pendant que je brode… magnifique !! J’aime beaucoup les voix de Aibileen, et Minny…

  8. Aude on 28 novembre 2013 at a dit

    J’avoue que je n’ai jamais tenté l’aventure audio d’un roman… tu me donnes bien envie 🙂

  9. un livre qui attend dans a PAL depuis un petit (long) moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation