Crime City

crimecity
 

logo résumé DEF

Cream-city : c’est le nouveau jeu vidéo que Corentin a reçu en cadeau de la part de son père. Une vraie pépite ce jeu là ! Corentin a construit toute une ville et créé des personnages parfaits et à son goût. Cerise sur le gâteau : il est aux commandes et peut intimer n’importe quel ordre aux personnages. Petit à petit, ce jeu devient le refuge de l’adolescent. Il échappe ainsi aux querelles entre ses parents divorcés et à son quotidien qu’il trouve morose. Tout bascule le jour où Corentin se retrouve projeté – au sens propre du terme – au milieu de son jeu vidéo. Cream City devient alors Crime City…

 

logo mon avis DEF

Un roman qui en fera réfléchir plus d’un sur les dérives possibles qu’entraîne une trop forte addiction aux jeux vidéos.

On saisit bien à quel point l’adolescent se déconnecte peu à peu de la réalité, idéalise tous les personnages et manque de recul par rapport à cette virtualité dans laquelle il aime tant se réfugier. Il est clair que Corentin préfère se dégager de son quotidien et rêver d’une autre vie avec sa famille virtuelle parfaite qu’il a pris soin de créer dans les moindres détails.

La prise de conscience subite de Corentin suite à sa malheureuse expérience est intéressante. Même si ladite expérience relève du « fantastique » et qu’aucun adolescent ne pourra concrètement se retrouver projeté au cœur d’un jeu vidéo, elle permet à Corentin de prendre conscience de ce qui compte vraiment.

Je reprocherai toutefois à cette histoire d’être brossée à grands traits, d’employer quelques clichés (sur le thème de la différence, des gentils face aux méchants) et finalement de manquer de finesse et de profondeur. C’est un peu caricatural mais rien de grave…

C’est un livre très accessible et les jeunes lecteurs apprécieront le suspense distillé tout au long de l’histoire. Ils s’identifieront sans problème à Corentin et ses amis informaticiens.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 p'tits mots sur “Crime City

  1. Ce roman m’interpelle ! Connaissant bien l’univers des jeux vidéos et les ravages qu’ils peuvent engendrer non seulement sur les ados mais aussi sur les adultes (faut pas croire…), j’avoue que je me laisserais bien tenter par cette lecture…

  2. Ma Cabane à livres on 13 janvier 2014 at a dit

    Coucou Lylou ! Il est intéressant mais ne va pas en profondeur. Il a le mérite d’amorcer la réflexion. Merci d’être passée par là, bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation