Nos étoiles contraires

nosetoiles

 

logo résumé DEF

La vie d’Hazel, 16 ans tient à une bonbonne d’oxygène qu’elle est obligée de trimballer partout. Le quotidien d’Augustus, 17 ans n’est guère mieux puisqu’il a subi une amputation. Tous deux sont victimes d’un cancer : les poumons d’Hazel sont rongés et elle sait pertinemment qu’elle est condamnée ; quant à  Augustus, il est en stade de rémission. C’est en se rendant à un groupe de parole que ces jeunes gens font connaissance. Hazel remarque tout de suite ce beau jeune homme qui la fixe intensément. Mais Hazel n’est pas facile à apprivoiser. Elle ne s’autorise pas à tomber amoureuse car la maladie rôde… Mais c’est sans compter sur Augustus et son charisme : ce jeune homme se révèle être l’âme sœur d’Hazel. Ces deux-là sont partis pour vivre une sacrée aventure humaine et ont l’espoir fou de rencontrer Peter Van Houten, l’auteur préféré d’Hazel. Y parviendront-ils ?

 

logo mon avis DEF

 J’ai cédé aux sirènes « étoilées »… ce roman qui a fait le tour de la blogosphère !

J’avais envie de me forger ma propre opinion, de comprendre le phénomène littéraire, de saisir la valeur de cet ouvrage.

Après un début un peu laborieux à mon goût, le talent de Green s’impose, évident et sans appel. Quoi de plus délicat et difficile que de mettre au cœur d’un roman les thèmes de la maladie et de la mort ?

A aucun moment l’auteur ne tombe dans le cliché, le misérabilisme et le pathos. Son secret ? Un Augustus dit Gus et une Hazel aux personnalités taillées avec finesse, humour, totalement décalées. Ils abordent avec une force vive cette maladie qui ne les épargne pas. Ils sont tour à tour optimistes, sarcastiques, poétiques, natures, sincères... J’aime leur maturité, leur recul par rapport à la maladie et cette façon unique d’aborder la vie parce qu’ils sont des (sur)vivants et des warriors.

Leur amour et leur complicité sont beaux à lire et offrent d’intéressantes réflexions sur les traces de notre passage sur Terre, la vie après la mort… Leur escapade à Amsterdam est une vraie bulle de bonheur, une parenthèse enchantée dans leur vie compliquée. J’ai adoré ces passages où se mêlent poésie du voyage, découverte d’une autre culture, rencontre d’un personnage pour le moins truculent… Tous les personnages de Green sans exception sont tout à fait remarquables et c’est ce qui donne à ce roman une profondeur rare.

Intéressant aussi le fil rouge littéraire de cette histoire, à savoir la passion d’Hazel pour un livre «Un impériale affliction» et son auteur : Peter Van Houten. Comment ne pas se retrouver en elle quand on est soi-même une lectrice passionnée ? John Green soulève de pertinentes interrogations autour de la littérature : «Quel est le rôle d’une histoire ? D’être un réveil ? Un cri de ralliement ? Une perfusion de morphine ?».

«Nos étoiles contraires» va au-delà de la maladie et fait aimer la vie. C’est un hymne à l’Amour, celui qui grave les êtres chers au plus profond du cœur, celui qui n’oublie jamais et qui laisse une cicatrice. L’amour filial est bien mis en valeur à travers le soutien inconditionnel des parents d’Hazel et d’Augustus. Quant à l’Amour entre Gus et Hazel, il est tout simplement pur et sincère,le genre d’amour qu’on ne rencontre qu’une fois dans sa vie.

La palette d’émotions que provoque cet ouvrage est immense. Green nous fait passer du rire aux larmes sans prévenir. Alors préparez vos mouchoirs et gare aux larmes !

 ♦

→ Mes passages préférés :

«Hazel est en rébellion contre la ghettoïsation des œufs brouillés, a expliqué Maman ».

« Je suis amoureux de toi et je ne suis pas du genre à me refuser le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi et je sais que l’amour n’est qu’un cri dans le vide, que l’oubli est inévitable, que nous sommes tous condamnés, qu’un jour viendra où tout ce qu’on a fait retournera à la poussière, je sais aussi que le soleil avalera la seule terre que nous aurons jamais et je suis amoureux de toi ».

 

→ En savoir plus sur John Green :

johngreen

♦ Il existe un site internet – in english – très actif et truffé de vidéos : à voir absolument ici !

♦ Petite biographie sympathique .

♦ Bon à savoir : il faudra se montrer patient car l’adaptation au ciné est prévue le 20 août !

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

4 p'tits mots sur “Nos étoiles contraires

  1. un roman « qui fait aimer la vie », tu as tout à fait raison! un souvenir émouvant pour moi, et un gros succès auprès des zélèves!

  2. J’ai cédé également l’année dernière. Je ne l’ai pas regretté.
    Un énorme coup de cœur pour moi. Un roman d’une finesse et d’une force incroyable. J’espère que le film ne gâchera pas tout…

  3. Coucou,
    je t’ai décerné un Liebster Award pour récompenser et faire connaître ton blog 😉 http://ocalypso.canalblog.com/archives/2014/06/11/30057884.html

  4. Ano on 16 juin 2014 at a dit

    Juste pour dire que j’ai autant aimé John Green que Harry Potter. Un livre en or, vraiment ! Bonne continuation (:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation