Le mec de la tombe d’à côté

lemecdelatombe

 

logo résumé DEF

Elle, c’est Désirée : 35 ans, bibliothécaire, « intellectuelle » et veuve. Elle se rend sur la tombe de son défunt mari qui a eu la mauvaise idée de mourir trop tôt. Lui, c’est Benny : 34 ans, agriculteur et célibataire. Totalement dévoué à ses vaches et à la tombe ultra-fleurie de ses parents. Benny et Désirée se découvrent au cimetière et le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas gagné ! Lui la trouve exaspérante, elle le trouve d’un flagrant mauvais goût avec son bonnet de « forestier » et toutes ces fleurs ridicules sur cette tombe ! Et pourtant, il va suffire d’un sourire pour que ces deux-là se rapprochent...

 

logo mon avis DEF

J’ai senti dès les premières pages que je ne m’ennuierai pas une seconde ! «Foutu lâcheur, tu aurais quand même pu faire plus attention à ton vélo. Et le reste du temps, je ressens probablement la même chose qu’un enfant quand son vieux canari malade a fini par rendre l’âme. Oui, je l’avoue», dixit Désirée en parlant de son défunt mari. Voilà, le ton est donné : direct, incisif, sans fioritures aucune. C’est une des qualités premières de ce roman : les choses sont dites, clairement et sans détours avec cette touche d’humour qui fait mouche.

J’ai également aimé la narration construite sur un mode binaire : Désirée s’exprime puis le chapitre suivant c’est au tour de Benny et ainsi de suite. On pourrait croire le procédé simpliste, mal choisi et ennuyant et bien pas du tout ! Au contraire, je trouve cette alternance bienvenue car elle met en lumière les ressentis de chaque personnage. Elle révèle aussi et renforce le choc des cultures entre une Désirée bobo entourée de ses livres et un Benny plus terre à terre entouré de ses vaches.

Enfin, malgré le ton tranchant et les nombreuses touches d’humour, ce roman a quelque chose de touchant. Il s’agit de deux êtres blessés par la vie et qui tentent malgré leurs différences de se trouver, de se comprendre, de tendre vers l’Amour…

Petits bémols cependant : un certain pessimisme plane sur cette histoire. Je trouve ce choc culturel entre Benny et Désirée à la limite de la caricature parfois.

Ce n’est pas le roman de l’année à mon sens mais c’est un livre qui se lit facilement, sans prise de tête et qui a le mérite de provoquer (sou)rires et empathie. Peut-être lirai-je la suite… peut-être…

→ Mes passages préférés :

«Horloges biologiques. Je me les imagine comme d’énormes réveils, avec un petit morceau qui frappe  frénétiquement sur deux cloches rondes jusqu’à ce qu’on se réveille toute paniquée avec une folle envie de se reproduire ou au mois de procréer».

«Putain, je ne peux pas la blairer, je ne peux pas la blairer ! ».

 

→ En savoir plus sur l’auteure, Katarina Mazetti :

Katarina Mazetti

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

5 p'tits mots sur “Le mec de la tombe d’à côté

  1. J’avais adoré ce livre, mais si tu as trouvé le choc culturel exagéré, je ne te conseille pas la suite, car elle tourne completement autour de ce sujet, et malheureusement il n’en sort rien de bon!

  2. J’avais beaucoup aimé aussi ! J’avais adoré ce choc des cultures !

  3. Irène on 11 juillet 2014 at a dit

    J’ai adoré aussi cette histoire et cerise sur le gâteau il y a une suite qui ne m’a pas déçue : « Le caveau de famille » mais je ne vous en dirais rien …

  4. Ma Cabane à livres on 15 juillet 2014 at a dit

    Merci pour vos commentaires et désolée pour la validation ultra-tardive !!!! Belle journée à toutes 🙂

  5. C’est un livre qui m’avait beaucoup plu!!! 🙂 Mais je n’ai pas encore tenté de lire la suite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation