Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

monsieuribrahim

 

logo résumé DEF

Moise dit Momo n’a vraiment pas de bol : il vit avec son père qui le néglige complètement et sa mère est partie peu après sa naissance. Pourtant, au milieu de cette sombre existence, il y a Monsieur Ibrahim, le vieil épicier de la rue Bleue. Ces deux-là n’ont à priori rien en commun. Mais c’est sans compter sur la personnalité hors du commun de Monsieur Ibrahim. Ce dernier va faire du quotidien de Momo, un émerveillement permanent et un véritable éveil à la vie.

 

logo mon avis DEF

Sacré petit bouquin dis donc ! En moins de 80 pages, l’auteur nous embarque dans un voyage initiatique où se mêlent l’apprentissage de l’amour, de l’amitié, du bonheur, de la beauté et de la mort oui toussa !

Momo va vivre toutes ces expériences à la fois. C’est un condensé de vie, d’obstacles où E-E Schmitt met KO les a priori et nous donne une magistrale leçon de tolérance et de sagesse. Il n’est qu’à voir ce petit Momo : il est juif mais ne croit pas une minute en Dieu. Monsieur Ibrahim est musulman et ne respecte pas forcément tous les préceptes à la lettre…

La jeunesse et la fougue de l’un défie l’expérience de l’autre dans une harmonie absolue. Ces deux-là sont comme les doigts de la main, beau message de paix et d’entente…

Le style est brut et poétique à la fois et c’est toute la force de ce petit livre. C’est dense et pourtant léger mais aussi très accessible. A mettre entre toutes les mains !

→ En savoir plus sur l’auteur :

eesLe moins que l’on puisse dire, c’est qu’E-E Schmitt est ultra-productif ! Homme de théâtre – il a écrit de très nombreuses pièces devenues des références internationales – il est aussi l’auteur de romans et nouvelles fort connus et adaptés au cinéma ( Oscar et la dame en rose, Odette Toulemonde…). E-E Schmitt est très sensible à la musique et a notamment consacré un livre à Mozart. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter son site ici.

→ Mes passages préférés :

• « C’est sourire qui rend heureux »

« Avec Monsieur Ibrahim, je me rendais compte que les juifs, les musulmans et même les chrétiens, ils avaient eu plein de grands hommes en commun avant de se taper sur la gueule. Ça ne me regardait pas, mais ça faisait du bien ».

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 p'tits mots sur “Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

  1. J’ai prévu de le lire ce petit livre et je suis ravie de voir que tu l’as apprécié.

  2. Ma Cabane à livres on 15 septembre 2014 at a dit

    Il se lit très vite mais ne s’oublie pas de si tôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation