La dernière petite enveloppe bleue

enveloppe
logo résumé DEF

Virginia Blackstone dit Ginny a vécu un été incroyable ! Elle a voyagé dans toute l’Europe grâce à sa tante Peg, une artiste fantasque décédée. Cette dernière lui a légué treize petites enveloppes bleues. A l’intérieur de chacune d’elle, sa tante a pris le soin de rédiger des indications dignes d’une vraie chasse au trésor. L’objectif pour Ginny étant de retrouver des œuvres réalisées par sa tante et éparpillées en Europe. Alors que Ginny arrive au bout de son aventure, elle se fait voler son sac contenant la treizième et dernière enveloppe. Quelques mois plus tard, elle reçoit un message d’un certain Olivier lui disant qu’il a retrouvé une enveloppe bleue…

 

logo mon avis DEF

Ce que j’ai aimé :

l’évocation de l’Art : à travers le personnage de tante Peg, ce livre donne une vraie place à l’Art notamment à la peinture. J’ai beaucoup aimé ce que tante Peg écrit à Ginny dans la dernière lettre « Certaines personnes diront que ça ne vaut rien, que n’importe qui aurait pu abîmer un plateau de table, peindre une fenêtre et faire le frottis d’une pierre. Oui, bien sûr. Mais c’est l’argument habituel. Tout le monde aurait pu faire couler de la peinture sur une toile. Mais c’est Jackson Pollock qui l’a fait, parce qu’il savait qu’il le fallait. N’importe qui aurait pu peindre une boîte de soupe. Mais Andy Warhol l’a fait, parce qu’il comprenait mieux que quiconque la société contemporaine. L’idée contre l’exécution. Les sentiments deviennent action ». Je dirais même l’intuition, cette inspiration qui vous pousse à agir… Bref, j’ai adoré la personnalité fantasque de tante Peg.

♦ l’invitation au voyage : cette histoire nous entraîne sur les routes, à Londres, en Grèce… C’est « roots », ça bouge beaucoup, pas vraiment le temps de s’ennuyer finalement.

♦ le suspens : pas autant que dans un vrai thriller mais quand même… Le personnage d’Oliver est assez mystérieux, énigmatique et c’est lui qui connaît le contenu de la dernière enveloppe. Il ne divulgue pas les informations tout de suite et ménage ainsi un vrai suspens.

 

Ce que j’ai moins aimé :

♦ la psychologie de certains personnages : Keith est particulièrement agaçant. Je n’ai pas apprécié ses traits de caractère. Ellis, la petite amie de Keith est un peu « too much ». Quant à Olivier, il est beaucoup trop énigmatique à mon goût et au final, l’histoire ne révèle rien sur lui, dommage…

♦ l’histoire d’amour ratée entre Keith et Ginny : c’est une histoire bancale, assez bizarre. Comme un « Je t’aime, moi non plus». La naïveté de Ginny se heurte à l’attitude équivoque et fourbe de Keith.  Ginny se tourne alors vers Olivier et que se passe-t-il ensuite ? Mystère et boule de gomme…

Au final, je m’attendais à une histoire plus palpitante. J’ai été un peu déçue. Le livre n’est pas mauvais mais il manque ce petit quelque chose qui vous emporte ailleurs.

→ En savoir plus sur l’auteur :

maureenjohnson« Maureen Johnson est née à Philadelphie, en Pennsylvanie. Elle a étudié la dramaturgie et l’écriture romanesque à l’université de Columbia. Avant de pouvoir vivre de sa plume, elle a pratiqué bon nombre de petits boulots de New-York à Londres en passant par Las Vegas. Aujourd’hui, Maureen vit à New York avec son mari. Elle est également l’auteur de « 13 Petites Enveloppes Bleues » (Gallimard Jeunesse)qui a séduit de nombreuses lectrices. »

– Retrouvez Maureen Johnson sur son site internet : http://www.maureenjohnsonbooks.com/index1.html

-Pour des actualités toutes fraîches, voici son twitter : https://twitter.com/maureenjohnson

Source : ricochet-jeunes.org

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation