Norlande

Norlande

logo résumé DEF

Huit mois que Clara est à l’hôpital. Huit mois de médicaments, de médecins, de dépression post-traumatique. Clara est une des rescapés de l’île de Clamarnic en Norlande. Elle a survécu au carnage de Hans-Carl Odin, un tueur fou d’extrême droite. Plus rien ne sera comme avant pour Clara : elle a non seulement perdu de nombreux amis mais aussi toute son innocence et tout sentiment de sécurité.

 

logo mon avis DEF

« Jérôme Leroy transpose dans un pays de Scandinavie imaginaire la tragédie qui a eu lieu le 22 juillet 2011 sur l’île d’Utoya, en Norvège, et donne la parole à une jeune rescapée ». Source Ricochet.

C’est au cœur du journal intime de Clara que l’auteur a choisi de nous emmener. Ce choix est judicieux car le lecteur est plongé dans l’intime de l’héroïne, au plus près de ses émotions et de ses non-dits qu’elle n’a pas la force d’exprimer oralement. Clara couche tout son mal-être sur le papier ; c’est un feu d’artifice émotifs où se mêlent culpabilité, peurs, angoisses dévorantes, espoirs… Du coup, l’écriture est assez abrupte, presque sèche, toujours sur le fil. Je me suis sentie très proche de Clara et j’ai bien saisi tout son cheminement psychologique.

Outre cette proximité avec l’héroïne, cette histoire soulève de nombreuses questions citoyennes très actuelles. En effet, Clara explique bien ce qui l’a poussée à s’engager dans un Mouvement pour la Paix. Elle évoque son sentiment d’insécurité – inédit pour elle – induit par la montée d’idées fascistes dans un pays réputé tolérant, ouvert et pacifique. A travers l’engagement de Clara et en filigrane de l’histoire, ce roman permet de se poser beaucoup de questions : comment la haine de l’étranger peut-elle germer dans certains esprits ? Quelle est la responsabilité du gouvernement et comment peut-il agir ? En tant que citoyen, dans quelle mesure je me peux me sentir concerné(e) ?

C’est un livre nécessaire qui éveillera une part de conscience citoyenne chez nos adolescents. Pas de voyeurisme ni de descriptions trop brutes mais plutôt une écriture pudique et forte à la fois. Je vous le conseille vivement.

→ Mes passages préférés :

«  […] Quand survient quelque chose de plus transparent, de plus cristallin dans la lumière du dehors, quelque chose de pur et d’éphémère, de joyeux, que je préfère contempler en restant derrière une baie vitrée, tellement j’ai peur de me sentir exclue de toute cette vie qui revient malgré tout. »

« Ils me disaient ces signes, que l’ennemi était là, qu’il fallait lutter contre lui et s’engager, mais ils montraient aussi à quel point il était dangereux, cet ennemi, qu’il s’insinuait partout, dans notre propre vie quotidienne. »

 

→ En savoir plus sur l’auteur :

Jerôme Leroy

Né à Rouen en 1964, Jérôme Leroy a longtemps été professeur de Lettres. Puis il est devenu écrivain et journaliste. Ses œuvres sont nombreuses et diversifiées : romans, nouvelles, poèmes, anthologies…  Pour en savoir plus, c’est par là.

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation