Boys out !

Boysout

logo résumé DEF

Lyra vit dans un monde où les hommes sont proscrits et considérés comme des menaces pour les femmes. Ils ont été bannis de la société et sont juste bons à procréer. Ils sont ensuite tués et ce sont les femmes qui règnent en maître. Lyra a appris à haïr les hommes et à les considérer comme des déchets. Mais une épreuve l’attend. En effet, il va être temps pour elle de procréer et ce moment qu’elle redoute tant finit par arriver. Elle va rencontrer Loan mais ça ne va pas se dérouler comme Lyra l’avait imaginé…

 

logo mon avis DEF

J’ai littéralement dévoré ce roman et l’ai lu – presque – d’une traite !

D’emblée, l’écriture m’a séduite et le rythme du récit est haletant. Tout est très rythmé, presque tendu à l’image de Lyra, l’héroïne, une fille énergique, doté d’un sacré caractère et d’une bonne dose de courage. Elle emporte le lecteur dans un réel tourbillon de péripéties et de rebondissements qui n’en finissent pas.

L’auteure a su donner à Lyra une belle consistance psychologique. On est loin de l’héroïne mièvre et fleur bleue… Lyra est une jeune fille forte mais surtout elle évolue psychologiquement tout au long du récit et se pose les bonnes questions : pourquoi sa façon de voir les choses évolue-t-elle ? Pourquoi doit-elle obéir à des règles établies ? Quelle est cette culpabilité qu’elle éprouve ? Je trouve que l’auteure l’a fait évoluer très intelligemment, par « paliers », sans à-coups avec souvent des doutes et parfois des retours en arrière…

Enfin, même si ce livre reprend des ingrédients d’autres dystopies – le système dictatorial, des rebelles et une rébellion, un amour naissant… – je trouve qu’il propose un postulat de départ plutôt original : un monde sans hommes où les femmes règnent en maître. C’est un thème qui fait écho aujourd’hui à l’heure où la famille, le couple , les enfants représentent d’importantes questions de société. Ce roman peut initier des réflexions sur la place de la femme dans notre société actuelle, sur celle de l’homme. Intéressant aussi le thème de la dictature et de ses conséquences. Là encore, il y a matière à débattre.

Petits bémols tout de même : ce livre aurait mérité d’être scindé en deux tomes ne serait-ce que pour faire durer l’aventure un peu plus longtemps. D’autant que la fin est relativement frustrante… point d’épilogue et c’est fort dommage. 

Merci aux éditions Hachette et à Mateia pour cette belle découverte !

Ici le site de Lecture-Academy pour retrouver toutes les actualités des éditions Hachette.

→ Mes passages préférés :

« Je l’observe s’étirer, soupirer, sourire. Je ne m’étais jamais imaginé qu’un homme puisse être aussi « normal ». Je voyais toujours cette espèce comme dangereuse et agissant cruellement, sauvagement. Pourtant, le mâle qui me fait face a tout d’un être éduqué et civilisé ».

« La peur et la fascination pour la Structure ? Je me souviens de mon angoisse maladive avant mon premier tête-à-tête avec Loan. De ma culpabilité pour avoir apprécié sa compagnie. Et, depuis le début, c’est la Structure qui me manipulait ? ».

→ Quelques mots sur l’auteure :

L'auteure Rawia Arroum

Rawia Arroum

Rawia Arroum est une toute jeune auteure de vingt ans qui a été récompensée par plusieurs premiers prix d’écriture. Féealy Mage, son premier roman a retenu l’attention des Éditions Persée qui l’ont fait paraître le 1er février 2012.

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 p'tits mots sur “Boys out !

  1. Celui-ci est dans ma PAL ! Je sentais déjà qu’il allait me plaire mais ta chronique ne fait que me conforter dans cette idée 🙂

  2. Ma Cabane à livres on 29 janvier 2015 at a dit

    Chouette alors ! Je t’ai donné envie de le lire !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation