Le regard des princes à minuit

reagardprincesdef

 

logo résumé DEF

Minuit sonne. C’est l’heure pour Arnaud, Guillaume, Hervé et les autres de conquérir le sommet de Notre-Dame, de partir en expédition dans la forêt de Brocéliande, de se livrer à un combat de boxe, de danser la Mazurka… C’est l’heure des défis fous qui vont permettre à ces jeunes gens d’être adoubés chevaliers et d’être intégrés dans une communauté nommée « L’Ordre ». Voici sept histoires, sept défis… sous les étoiles de minuit.

 

logo mon avis DEF

Les recueils de nouvelles ne font pas partie de mes « genres » de livres préférés. Des histoires trop courtes, pas assez détaillées, l’impression de refermer le livre trop vite… Mais ça, c’était avant. Ce livre là est tout simplement captivant, brillant. Il m’a donné envie de retourner à l’époque des mes dix-huit ans, l’âge de tous les possibles et de me lancer à la conquête du monde.

La plume de l’auteur est diablement efficace et la construction du récit, très habilement menée. Car même s’il s’agit d’un recueil de sept histoires distinctes, ces dernières sont intimement liées. En effet, toutes ces nouvelles ont un même fil rouge voire plusieurs : l’initiation d’un jeune guidé par un ami (son guide spirituel) qui lui fait vivre des expériences fortes et porteuses de sens. A chaque fin d’histoire, l’auteur établit un parallèle avec des bacheliers – chevaliers du Moyen-Age – eux aussi confrontés à des épreuves initiatiques. Très intéressant ce parallèle entre temps anciens et modernité : à l’heure où nos jeunes ont tendance à se laisser porter, à s’uniformiser pour tenter de ressembler à un unique modèle, où leur sens critique disparaît peu à peu, où ils ne savent plus bien quel but atteindre dans cette nébuleuse du 21ème siècle… les valeureux chevaliers d’antan, eux, connaissaient le prix du courage, s’appuyaient sur de solides valeurs et étaient épris de vérités.

J’ai vraiment aimé toutes ces histoires qui invitent chacun à s’interroger sur le monde, sur lui-même. L’auteur incite les esclaves du monde moderne que nous sommes à changer notre façon de voir les choses et à penser par nous-mêmes. Changer nos regards pour mieux appréhender ce monde…  – La nouvelle sur le pouvoir néfaste de la télévision et la magie des livres est particulièrement pertinente ! -.

J’ai trouvé dans ce livre beaucoup de poésie, de nombreux accents philosophiques et une certaine délicatesse. Je le relirai très certainement. Un vrai coup de cœur à découvrir absolument !!

→ Mes passages préférés :

« Il y a dans la poésie une vérité que ne révèlera jamais le monde dans sa brutalité ».

« Le e est une lettre magique. Intensément féminine, elle côtoie le masculin en permanence. Elle empêche la séparation et interdit la confusion : les deux genres se frôlent dans une chorégraphie subtile».

« Le contact des livres m’a appris à ne jamais me laisser enfermer dans le piège des mots, Hervé. […] Montaigne parlait déjà à son époque de « tyrannie parlière ». Les mots sont des armes. Ils doivent être manipulés avec précaution».

→ En savoir plus sur l’auteur, Erik L’Homme :

Erik L'Homme

Erik L’homme

« Après une maîtrise d’Histoire à l’Université de Lyon, Erik L’Homme part à la découverte du monde pendant plusieurs années en compagnie de son frère photographe, au fil de voyages qui les mènent du Pakistan à la Malaisie en passant par l’Afghanistan, les Philippines, le Liban… Le succès de ses romans pour la jeunesse lui permet aujourd’hui de partager son temps entre écriture, voyages et randonnées. » Source Ricochet.

Voici une interview très intéressante ICI.

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation