Oniria. Tome 1 : le royaume des rêves

 ♦

logo résumé DEF

Eliott, douze ans vit avec sa belle-mère, ses sœurs jumelles et sa grand-mère. Sa mère est morte lorsqu’il était tout petit et son père est à l’hôpital atteint d’une maladie inconnue. Pour couronner le tout, Eliott n’a plus vraiment d’amis et ses notes sont en chute libre. Heureusement, sa bienveillante grand-mère Mamilou s’occupe de lui : c’est sa confidente et sa meilleure alliée face à une belle-mère rigide et sans cœur. Un soir, Mamilou lui confie un secret et lui remet un sablier magique. Ce dernier lui permet de voyager chaque nuit à Oniria, le monde des rêves, peuplés par l’imaginaire de tous les Terriens. Eliott va devoir remplir la mission la plus importante de sa jeune vie : trouver le moyen de sauver son père et sauver le Royaume des Rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.

logo mon avis DEF

Quelle belle découverte !

Lu d’une traite, ce livre d’Heroic Fantasy est une vraie réussite. Que des bons ingrédients : un univers onirique ultra-créatif, des personnages réellement attachants, un rythme enlevé où se mêlent suspense, bonnes et mauvaise surprises le tout saupoudré d’un brin d’humour.

Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est que l’histoire m’a tout de suite happée. Les toutes premières lignes se sont révélées captivantes.  Malgré un petit air de déjà vu – je pense notamment à Arthur et les Minimoys – l’auteure a fait preuve d’une imagination hallucinante pour créer Oniria et tous ses héros : les Mages, les Créateurs, les multiples bêtes et décors différents, la cohabitation entre les Rêves et les Cauchemars… toute l’histoire est d’une cohérence sans faille. Et lorsque tout semble perdu pour Eliott, finalement l’espoir renaît… Cette histoire où la magie règne en maître est très bien ficelée !

Le seul hic : arrivée au bout de ce tome 1, me voilà plongée dans une grande frustration. Mais que se passe-t-il ensuite ? Ce tome s’achève sur une interrogation : Eliott va t-il enfin franchir la porte d’Oza-Gora et rencontrer le marchand de sable ? Viiiite le tome 2, c’est urgent !

Très bien écrit et à la fois très accessible, cette histoire plaira sans aucun doute à tous les adeptes du genre.

A noter : la couverture de ce roman est spectaculaire. Il s’agit d’un effet lenticulaire c’est-à-dire un effet 3D. Les images changent selon la façon dont on oriente la couverture. Très réussi !

→ Mes passages préférés :

« A tous ceux qui connaissent l’importance de rêver et à ceux qui ont oublié comment on fait ».

« Encouragé par ce triomphe, Eliott décida de créer un nouvel être vivant, plus compliqué. Il avait le sentiment que rien ni personne ne pouvait l’arrêter. Il ferma les yeux et imagina les moindres détails d’un magnifique paon ».

L'auteure d'Oniria

B.F. Parry

B.F. Parry est tombée dans la marmite de l’écriture quand elle était petite. A neuf ans, elle commence un premier roman d’aventures, « Mystère et nougat mous », qu’elle ne termine jamais. Elle met ensuite sa plume au service de ses études, puis de ses employeurs : plaquettes commerciales, communiqués de presse, sites internet, tout est bon pour jouer avec les mots. Et puis enfin, elle se réveille un matin avec « l’idée ». Celle qui lui fera quitter son travail pour se consacrer à l’écriture de son premier roman : « Oniria, le royaume des rêves ». Aujourd’hui B.F. Parry vit au Maroc avec son mari et ses deux filles. (Hachette)

Merci aux éditions Hachette

hachettedefLecture Academy

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 p'tits mots sur “Oniria. Tome 1 : le royaume des rêves

  1. Je pense qu’il me plairait celui-ci. Je me le prendrai peut-être pour cet été quand j’aurais plus de temps 😉
    Bises

  2. Ma Cabane à livres on 2 février 2015 at a dit

    Oui, je pense qu’il te plairait ! Il se lit assez rapidement. Il faut que je prenne le temps de répondre à ton mail. Bises Lylou 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation