Gregor. La prophétie du gris

gregor

 ♦

logo résumé DEF

La vie de Grégor, onze ans, n’est pas très joyeuse : il est coincé dans l’appartement où il vit car sa mère travaille, sa grand-mère perd un peu la tête, son père a disparu sans donner de nouvelles et sa petite sœur de deux ans a besoin de surveillance. Il aurait pu partir en colonie de vacances mais le voilà obligé d’être l’homme de la maison : il s’occupe de sa sœur Margaret, dite Moufle, une petite facétieuse et très joueuse. Justement, celle-ci a trouvé le moyen d’échapper à la surveillance de son frère et la voilà qui joue devant un dangereux conduit d’aération… Soudain, tout bascule. Grégor et Moufle se trouvent aspirer et transporter dans un nouvel univers, une ville sous la ville : le monde des Souterriens. Grégor ne le sait pas encore mais ces derniers attendent sa venue depuis des siècles. Grégor le Surterrien va se lancer dans une formidable quête.

 ♦

logo mon avis DEF

Waouh ! Quel livre incroyable ! Cette Suzanne Collins a le don de créer des histoires originales et rythmées. Sa plume est efficace, précise et drôlement inspirée.

◊ Un univers inédit ◊

L’auteure nous offre un univers inédit, un peu oppressant parce que souterrain mais cachant des créatures insolites, hyper-organisées et surprenantes. Des chauve-souris alliées aux humains, des cafards tout gentils, des rats beaucoup plus offensifs… Même si je ne suis pas fan des romans mettant en avant des animaux, je dois dire que ceux-là sont vraiment bien trouvés.

◊ Un héros attachant et une sacrée prophétie à résoudre ◊

Grégor aurait pu être un énième héros ressemblant à bien d’autres… et bien non ! Ce garçon là a de formidables atouts : sa personnalité et son épaisseur psychologique. Il déploie toute une palette d’émotions. Sensible, très protecteur envers ceux qu’il aime, je trouve ses réactions toujours justes. Et puis il y a Margaret, dite Moufle, la petite sœur de Gregor. Quelle belle idée de faire participer cette petite fille de deux ans à cette aventure. Elle apporte un vent de fraîcheur, d’humour et de spontanéité à l’histoire. Le fil rouge du roman est la prophétie du Gris, une sorte de texte en vers et en rimes dont Gregor doit démêler le sens. Le texte prophétique est fort bien trouvé et le suspense maintenu jusqu’au bout.

◊ Une réflexion sur le thème de la différence ◊

Enfin, ce roman pousse à réfléchir sur la coexistence de deux mondes très différents. Ce choc des cultures entre Surterriens et Souterriens pose la question des différences entre deux modes de vies totalement opposés : les incompréhensions des uns se heurtent aux mauvaises interprétations des autres. Mais finalement, les efforts consentis dans chaque camp peuvent mener à une possible entente.

Ce roman est un coup de cœur et pour une fois, à l’issue de ce premier tome, le héros arrive au bout se sa quête et résout le mystère de la prophétie du gris. Et même si d’autres aventures l’attendent dans le tome 2 – hâte de le lire ! – je ne suis pas dans un état de frustration intense ! Merci Mme Collins, c’est bien vu ! Je vous invite vivement à découvrir Grégor, cet « Alice au pays des merveilles » au masculin… Vous comprendrez le clin d’œil quand vous ouvrirez le livre 🙂

L’histoire est tout à fait adaptée aux enfants à partir de 9/10 ans. A noter les illustrations qui agrémentent chaque début de partie (trois parties en tout) : elles sont plutôt réussies !

Merci aux éditionshachettedefLecture Academy

→ Mes passages préférés :

« Il avait effectivement catalogué les Souterriens comme étant plus ou moins primitifs. Ils utilisaient encore des épées et portaient des vêtements bizarres. Mais ils n’étaient pas stupides. »

« Non, tu ne peux pas juger Ripred par ce que tu sais des autres rats. Il a une sagesse unique, parmi toutes les créatures.»

« Il y a bien un cadeau que j’aimerais te donner, mais tu ne peux le trouver qu’en toit […] L’espoir. Il y a des moments où il sera très difficile à trouver. D’autres où il sera plus facile de choisir la haine. Mais si tu veux atteindre la paix, tu dois d’abord être capable d’espérer qu’elle soit possible. »

→ En savoir plus sur l’auteure, Suzanne Collins :

Suzanne Collins

Suzanne Collins

« C’est en travaillant sur le scénario d’une série télévisée pour enfants , une activité qu’elle pratique depuis 1991, que Suzanne Collins se découvre l’envie d’écrire des romans jeunesse. Un an plus tard, Alice au pays des merveilles lui inspire Grégor le Surterrien : frappée par le côté « pastoral » de ce texte, si différent du monde urbain auquel sont confrontés les petits Américains, elle imagine ce qu’ils pourraient trouver en tombant sous leur ville… Cinq volumes de cette série ont déjà paru aux USA. Mais c’est surtout sa série Hunger Games qui l’aura rendue célèbre». [Source Hachette].

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation