Divergente, tome 4. Quatre

Quatre

logo résumé DEF

La société est divisée en cinq factions : les Altruistes, les Fraternels, les Érudits, les Audacieux et les Sincères. Ce système est censé maintenir la paix et l’harmonie entre les hommes en fonction des dispositions de chacun. Tobias Eaton appartient à la faction des Altruistes et pourtant… Il va être temps pour lui de faire un choix crucial : celui de rester à vie dans sa faction ou bien de choisir une autre faction et ainsi de quitter définitivement les Altruistes. Un choix d’autant plus délicat que le père de Tobias n’est autre qu’un des leaders Altruistes. Quel choix Tobias fera-t-il ?

logo mon avis DEF

J’ai lu avec bonheur ce quatrième opus ! Faire le deuil des aventures de Tris et Quatre avait été un poil douloureux… C’est donc avec une jubilation toute particulière que j’ai retrouvé la saga Divergente.

Si le tome 3 laisse apparaître en filigrane la personnalité de Tobias alias Quatre, ce quatrième tome permet de cerner et de comprendre sa personnalité. Cela ne fait que confirmer ce que j’avais déjà discerné dans le tome 3 : c’est un garçon très sensible, fragile et façonné par les épreuves psychologiques que lui a fait endurer son père. Il est assez dual : à la fois faible et fort, nourri par la volonté d’échapper à la prison paternelle et à sa faction. J’ai trouvé très intéressant de pouvoir comprendre ce qui l’a amené à faire le choix d’une autre faction et pas n’importe laquelle !

J’ai bien aimé le tempo de l’histoire même si je l’ai trouvé un tantinet rapide. J’aurais aimé que certains chapitres soient plus approfondis ou tout du moins traînent un peu plus en longueur. Cela dit, on comprend bien ce qui se joue au sein des Audacieux et particulièrement ce qui se trame contre les Altruistes et qui sont les investigateurs.

Enfin, j’ai adoré – of course! – la dernière partie de l’ouvrage qui relate la rencontre entre Quatre et Tris. Nostalgie quand tu me tiens… C’est toujours un plaisir de retrouver ces deux-là et d’assister à la naissance de leur amour… version Quatre. C’est plutôt marrant de voir à quel point Quatre est maladroit et très peu à l’aise avec l’idée même d’amour. Ce que je trouve marquant, c’est le parallèle entre les émotions ressenties par Quatre au début de son initiation et celles ressenties par Tris : elles sont quasi semblables, comme deux âmes sœurs…

Au final, un bon dernier tome que j’ai lu avec un plaisir non dissimulé. Il se lit rapidement et réserve trois petites surprises à la fin…

 ♦

→ Mes passages préférés :

« Tu devras vivre avec ton choix, me dit-elle. Quoi que tu décides, les autres s’en remettront, ils passeront à autre chose. Toi, jamais. » (p. 14).

« Je veux garder une sorte de témoignage du fait que, si les blessures guérissent, elles ne disparaissent jamais totalement. Je les porte avec moi, partout, toujours ; il en va ainsi avec la vie, et avec les cicatrices » (p. 75).

→ En savoir plus sur l’auteure, Véronica Roth :

Divergente tome 3

Toute jeune auteure américaine, Veronica Roth a suivi des études d’écriture créative à l’Université. Pour d’autres informations complémentaires, je vous invite à découvrir son site.

° Ici son site

° Par son twitter

♦♥♦

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Un p'tit mot sur “Divergente, tome 4. Quatre

  1. ça fait plaisir de te retrouver ici 😉 Je n’ai pas lu la saga Divergente mais j’ai vu les deux premiers films. Je pense que j’aurais aimé les livres malheureusement je n’ai vraiment pas le temps de lire autant ://
    A bientôt alors^^
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation