Oniria. Tome 3 : la guerre des cauchemars

OniriaTome3

logo résumé DEF

La guerre fait rage entre le Royaume des Rêves et la Nouvelle République Cauchemar. Oniria est plus que jamais en danger. Eliott s’entraîne sans relâche pour faire de sa mission un succès ! Jov’ lui prodigue conseils et astuces pour faire de lui le Créateur le plus doué d’Oniria. Le temps presse : cela fait déjà six mois que le père d’Eliott est prisonnier d’un sommeil sans fin. Son état de santé se dégrade…

logo mon avis DEF

Une nouvelle fois conquise par la suite des aventures d’Eliott ! Ce troisième tome est un petit bijou au même titre que les deux précédents (tome 1 et tome 2).

Définitivement, l’auteure est très douée pour tenir le lecteur en haleine ! J’ai adoré la façon dont se mêlent suspense et  multiples rebondissements dans ce troisième opus. Ce tome là est très « enlevé » car Eliott affronte véritablement La Bête. Les scènes d’actions sont donc nombreuses et je ne me suis pas ennuyée une seconde !

Comme dans les deux premiers tomes, j’ai particulièrement apprécié la trame de cette histoire : tout est très bien ficelé, travaillé et équilibré  – les moments d’action, les moments familiaux… -. Même si ces derniers sont moins présents que dans les deux premiers tomes,  j’ai apprécié ces instants plus légers qui apportent un souffle au récit, de la respiration et une touche d’humour  ; par exemple, ce moment où les jumelles se rendent compte que quelque chose ne tourne pas rond chez Eliott.

Ce troisième tome est malgré tout plus noir que les précédents. L’ambiance est parfois « lourde » et sombre tout simplement parce que La Bête, ce personnage terrifiant et maléfique est très présente. Eliott est face à un redoutable ennemi qui va vraiment lui donner du fil à retordre ! La fin est réellement intense et très prenante. Très frustrante aussi 😉 Viiiite que le quatrième tome soit disponible pour retrouver notre jeune héros !

Petite mention spéciale à Til, un personnage qui me touche particulièrement : très fidèle et loyal, c’est une belle personne qui apporte un soutien précieux à Eliott.

 Un tome que je vous conseille vivement, particulièrement aux enfants à partir de 11/12 ans.

Merci aux éditions Hachette

hachettedefLecture Academy

–> Mes passages préférés :

« Une idée douce et chaude était en train de faire son chemin dans l’esprit de Mamilou. Eliott était heureux. Si heureux qu’il avait la tête ailleurs. Elle ne voyait qu’une seule explication possible : Eliott était allé dans le manoir de La Bête, et il avait rapporté la Replica dormitiva de son père ! » (p. 96).

« Eliott contempla son ami. Til n’était ni l’Envoyé ni l’Elu, et celui qu’ils devaient sauver n’était pas son père. Aucun oracle, aucun lien familial, rien ne l’obligeait à les accompagner sinon sa volonté de se rendre utile. Pour cela, il était prêt à risquer sa vie » (p. 146).

–> En savoir plus sur l’auteure, B.F. Parry :

L'auteure d'Oniria

B.F. Parry est tombée dans la marmite de l’écriture quand elle était petite. A neuf ans, elle commence un premier roman d’aventures, « Mystère et nougat mous », qu’elle ne termine jamais. Elle met ensuite sa plume au service de ses études, puis de ses employeurs : plaquettes commerciales, communiqués de presse, sites internet, tout est bon pour jouer avec les mots. Et puis enfin, elle se réveille un matin avec « l’idée ». Celle qui lui fera quitter son travail pour se consacrer à l’écriture de son premier roman : « Oniria, le royaume des rêves ». Aujourd’hui B.F. Parry vit au Maroc avec son mari et ses deux filles. (Hachette)

Retrouvez l’interview de B.F. Parry ici ►http://macabanealivres.com/2015/02/25/interview-de-b-f-parry-oniria-tome-1/

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation