Le monde de Marcelo

Marcelo

 ♦

logo résumé DEF

A dix-sept ans, Marcelo Sandoval n’est pas un adolescent comme les autres. Atteint d’une forme d’autisme, il est beau, très intelligent, obsédé par certains sujets dont il connaît tout , mais ne sait pas communiquer avec les autres, se déplacer sans plan ou encore, draguer une fille. Parce qu’il pense qu’il peut se rapprocher de la «normalité» en s’y confrontant, son père l’embauche pour l’été dans son cabinet d’avocats. Au service courrier, Marcelo rencontre la belle Jasmine qui va le chapeauter. Il découvre aussi la compétition, la jalousie et tombe sur la mystérieuse photo d’une jeune fille au visage affreusement mutilé…

logo mon avis DEF

Le début m’a paru un tout petit peu long et j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. Il a fallu que je m’habitue à la façon dont le personnage principal qui est le narrateur, s’exprime. Il parle de lui à la troisième personne en employant son prénom. Rien de grave, il faut simplement s’y habituer.

J’ai trouvé le personnage de Marcelo extrêmement attachant : il est intelligent, très sensible, dénué de mal mais aussi très naïf. Ses parents l’ayant intégré dans un établissement spécial et préservé, on peut comprendre que Marcelo éprouve des difficultés à trouver sa place dans le monde « extérieur ».

Ce livre met en lumière toute la richesse et la complexité des personnes atteintes d’autisme à travers Marcelo. Ce sont des êtres doués de capacités incroyables mais ils sont souvent incompris des gens « normaux ». Lorsque Marcelo va être confronté au monde du travail, au monde « réel », il va subir une sorte de choc des « cultures ».

Je trouve l’évolution psychologique de Marcelo absolument incroyable ! Au contact d’adultes plus ou moins bienveillants, l’auteur a voulu nous montrer combien Marcelo a évolué en faisant des choix, en se posant des tonnes de questions… Il a avancé dans son parcours personnel et professionnel de façon  flagrante et positive. Cette histoire met en avant toute la dureté du monde du travail, le jeu des alliances stratégiques dans une société où l’argent et les intérêts personnels prédominent malheureusement.

C’est un livre profond qui amène le lecteur à réfléchir aux notions de bien, de mal, d’Amour. J’ai particulièrement aimé la « relation » entre Jasmine et Marcelo. Leurs échanges sont très beaux, purs, sincères, presque spirituels. C’est une relation d’amitié/d’amour platonique originale en ce sens qu’ elle change des relations que l’on peut observer chez les adolescents.

Il est aussi question de religion et de Dieu. En effet, Marcelo s’intéresse particulièrement aux questions religieuses. Cela pourra peut-être en gêner certains mais j’ai trouvé que c’était traité de façon très fine et intelligente, dans le but de comprendre les actes du quotidien.

Je ne m’attendais pas à être autant touchée par cette histoire. Je pense que l’on a beaucoup à apprendre des personnes autistes, de leur capacité à donner, à aimer, de leur immense sensibilité. Marcelo est une personne généreuse, tournée vers les autres même si sa difficulté à suivre les conversations peut le gêner et le pénaliser.

Bilan : c’est un livre que je vous conseille particulièrement. Il n’existe pas beaucoup de livres sur le thème de l’autisme en littérature de jeunesse. C’est une histoire à découvrir et qui invite à la tolérance !

–> Quelques extraits :

« A chaque décision que l’on prend, quelle qu’elle soit, on perd quelque chose. Tout le problème est de savoir ce que l’on est disposé à perdre. Ce n’est pas moi qui joue du piano ici. C’est toi qui dois décider quelle note tu as l’intention de jouer. »

« Si l’objectif est d’arriver jusqu’au bout de l’été, d’exécuter simplement les tâches qui me sont assignées, pourquoi la photo de cette fille me trouble-t-elle à ce point ? J’ai fait exactement ce qu’on m’a demandé. »

–> En savoir plus sur l’auteur, Francisco X. Stork :

francisco_stork

 « Francisco X. Stork est né au Mexique et vit aux USA depuis l’âge de 9 ans. Il a étudié la littérature latino-américaine à Harvard avant d’obtenir un diplôme en droit à l’Université Columbia. Francisco X. Stork travaille en tant qu’avocat pour une agence immobilière dans le Massachusetts. Il vit actuellement avec sa femme à Boston. » [Source : http://www.babelio.com/auteur/Francisco-X-Stork/171186].

Si vous souhaitez en savoir encore un peu plus sur lui, voici son site, uniquement en anglais –> ICI

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Un p'tit mot sur “Le monde de Marcelo

  1. Je ne connaissais pas du tout, je le note. Contente que tu ai aimé ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation