Pars avec lui

parsaveclui

logo résumé DEF

Juliette est infirmière en réanimation et le patient qui vient d’arriver est très gravement blessé. Il s’appelle Roméo, il est pompier et sa chute du huitième étage d’un immeuble en pleine intervention va peut-être lui coûter la vie. Mais Juliette veille, avec toute sa bienveillance et sa fragilité aussi… car elle vit un enfer auprès de son compagnon qui la maltraite psychologiquement et physiquement. Et puis il y a Malou, la grand-mère adorée de Juliette, celle qui la comprend mieux que personne et qui sait lui délivrer les bons conseils. Il y a aussi Vanessa, Guillaume, Alexandre, Jean… tous ces personnages et leurs histoires intimement liées. Des vies qui se croisent et s’entrecroisent… et ce fil rouge, comme un leitmotiv « Pars avec lui »…

logo mon avis DEF

Un livre qui titille la corde sensible du lecteur et qui ne peut pas laisser indifférent ! J’ai été vraiment très touchée par ces histoires de vies croisées, ces personnages cabossés, ces destins à la fois extraordinaires et tellement possibles.

L’auteure explore une foule de thèmes à travers une galerie de portraits très différents : des portraits qui plongent au cœur de l’intime, dans les tréfonds de l’âme, dans la part de chaque être, au cœur des soucis, du quotidien, des bonheurs, des malheurs…

Le lecteur s’y retrouvera forcément un peu puisque il y a la grand-mère bienveillante, l’adolescente en rébellion qui opère une métamorphose, le mari odieux, les amis de toujours, l’amoureux transi et Juliette…

Je me suis attachée à cette Juliette, une femme fragile, enfermée dans une relation destructrice. Elle subit la violence psychologique et physique de son compagnon. C’est un sujet très présent dans le livre tout comme la notion de respect que l’auteure met bien en lumière. J’ai aimé le cheminement de ce personnage : de sa soumission totale jusqu’à sa prise de conscience. De l’ombre à la lumière… sa liberté retrouvée. L’auteure sait trouver les mots justes et simples qui font écho chez le lecteur.

J’ai encore plus aimé Roméo, l’amoureux transi qui écoute son cœur, force le destin… Il renvoie l’image de l’homme bienveillant, rassurant, une sorte « d’idéal » masculin… l’image de l’amour vrai, tout simplement.

C’est un livre qui fait du bien en même temps qu’il interroge sur notre capacité à se sentir vivant après les épreuves de la vie, à surmonter ses douleurs, savoir écouter ses intuitions (les fameuses « évidences ») et trouver son chemin à la lumière de ses expériences.

Si au départ j’ai trouvé l’histoire assez prévisible et pétrie de bons sentiments, je me suis laissée emportée par la plume sensible et vraie de l’auteure. Un livre que je vous recommande… à condition de ne pas être trop déprimé(e).

–> Quelques extraits :

« Qui dit que les hommes silencieux ne souffrent pas ? Qu’ils ne se murent pas dans le silence pour se conformer à une image imposée par la société ? Pas le droit de pleurer, à peine de rire, interdit d’aimer ou de s’attacher, la colère réprimée, la joie suspecte, et que dire de la tendresse. » (p. 101).

« Toi, t’es une homme, un vrai, qui n’a peur de rien. Un biceps-couillu. T’as juste le cœur sur la main. Du coup, tu l’exposes à tous les vents, et il s’abîme. » (p.245)

–> En savoir un peu plus sur l’auteure, Agnès Ledig :

agnes-ledig_large

Agnès Ledig

Je vous invite à consulter le site de l’auteure ICI.

 

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation