Une bouteille dans la mer de Gaza

UnebouteilledanslamerdeGaza

logo résumé DEF

Tal, une jeune israélienne de dix-sept ans vit à Jérusalem avec ses parents et son grand frère Eytan. Elle ne supporte plus la violence générée par le conflit qui oppose son peuple avec les Palestiniens. Elle souhaiterait tant la paix et l’entente. Pour lutter contre le désespoir, elle décide d’écrire une lettre qu’elle glisse dans une bouteille. Jetée dans la mer, Tal nourrit le fol espoir que sa lettre sera lue par une Palestinienne et que celle-ci répondra à son courrier. Que va-t-il advenir de cette lettre ?

logo mon avis DEF

Un vrai coup de cœur ce livre !! Un livre petit par sa taille mais tellement puissant dans les messages qu’il délivre

J’ai d’abord été très touchée par le personnage de Tal, une jeune fille intelligente et très sensible. Elle rêve de paix, d’harmonie entre les peuples alors que son quotidien est touché par les attentats et toutes les douleurs liées à ces actes barbares. Je la trouve à la fois naïve mais tellement optimiste ! Un optimisme et une envie d’avancer sur le chemin de la paix qui sont beaux à voir et à lire. Les lectrices pourront facilement se projeter dans ce personnage car ses aspirations, ses envies, ses désirs sont ceux de toutes les jeunes filles de son âge. Je pense en particulier à l’amitié et à l’amour qui sont deux thèmes majeurs dans ce roman.

Ce que je trouve très intéressant dans cette histoire, c’est que l’auteur nous plonge au cœur de l’Histoire – avec un grand H -. Le lecteur n’aurait pu avoir qu’une vue partielle et partiale : la seule et unique vision de Tal. Et bien non car grâce aux échanges électroniques avec Naim, le Palestinien, le lecteur découvre un autre quotidien, une autre vérité. Celle de la vie dans la bande de Gaza. Et cette dernière est pour le moins très difficile pour le jeune garçon qui rêve de liberté. Les points de vue de Tal et Naim se confrontent, s’affrontent, se croisent, se rejoignent parfois mais surtout, au-delà des différences se comprennent. Au-delà du conflit, des religions et des différences d’opinions, Tal et Naim sont deux êtres qui aspirent au fond à la même chose : une vie libre, apaisée et normale. Les échanges entre les deux adolescents sont très émouvants.

Ce livre, c’est un dialogue très juste et sensible sur le conflit israélo-palestinien : les attentats , la violence d’une guerre absurde qui entrainent des dommages collatéraux dont ces jeunes gens font malheureusement les frais. J’y vois aussi et surtout une note d’espoir à travers le regard percutant et la plume désarmante de l’auteur. Un livre à lire absolument !

–> Quelques extraits :

« Il y a certainement des morts. Il y a presque toujours des morts. Mais je ne veux pas savoir combien, ni qui. […] Je voudrais mettre le silence à fond, mais comment fait-on ? » (p.8)

« J’écris puis je brûle, je déchire, je mouille le papier et je le jette aux toilettes, j’ai trop peur que quelqu’un tombe dessus. Mais au moins, ça me fait du bien, ça m’allège un peu. Il y a trop de gens que je déteste, trop de gens qui m’empêchent de vivre. » (p.39)

« Non, non, non, je ne suis pas amoureux d’elle, c’est impossible, je ne l’ai jamais vue et elle est sûrement très moche, très grosse, elle transpire dès qu’il fait plus de vingt degrés […] Non, non, non bien sûr que non, je délire et pourtant je n’ai bu que de l’eau plate […] Elle est forcément jolie, ou peut-être belle […] Y a que les cons qui sont tout à fait moches. […] On ne peut pas être sensible, curieux, intelligent comme elle et avoir une face de rat. » (p.86)

–> En savoir plus sur l’auteure, Valérie Zénatti :

Zenatti

Valérie Zenatti

« Née à Nice en 1970 dans une famille juive, Valérie Zenatti a émigré en Israël à l’âge de 13 ans. Avec sa famille, elle a vécu à Beer-Sheva, ville du sud d’Israël. De 1988 à 1990, elle effectue son service militaire comme toutes les jeunes Israéliennes de son âge.» [Source : http://www.bibliomonde.com/auteur/valerie-zenatti-1366.html]

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation