Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Tavie

logo résumé DEF

Camille a 38 ans et tout pour être heureuse : un mari, un enfant, une maison… Et pourtant… Il manque quelque chose à sa vie. Son quotidien lui pèse, la routine est là mais la joie ainsi que l’épanouissement, quant à eux, sont absents. Elle fait alors une rencontre déterminante : Claude est routinologue et propose à Camille une « thérapie » pour le moins originale. A travers des expériences concrètes et de vraies prises de conscience, Camille va tenter de transformer sa vie et de partir à la conquête de ses rêves. Sacrés chamboulements en vue… Va-t-elle parvenir à être heureuse et totalement épanouie ?

logo mon avis DEF

Plus qu’un simple récit, ce livre est un véritable guide et propose des recettes concrètes pour changer sa vie !

 Ce que j’ai vraiment aimé dans ce roman, ce sont toutes les astuces et propositions très concrètes qui sont proposées à Camille pour changer radicalement son mode de pensée et son mode de vie au quotidien. J’ai pris des tonnes de notes car ces propositions me semblent, dans l’ensemble, assez faisables et d’une pertinence rare [cercle vertueux versus cercle vicieux – empathie mouillée et empathie sèche – faire le vide dans sa tête passe aussi par savoir faire le vide matériel chez soi – ].

 C’est une histoire qui donne de l’élan, qui pousse à s’améliorer et à changer, en mieux 🙂 C’est un livre très positif et qui délivre un beau message : trouver en soi les leviers nécessaires pour voir la bouteille à moitié pleine. Notre quotidien, lorsque l’on est en couple est parfois/souvent/toujours (entourer le mot qui vous convient 😉 ) parsemé de reproches. Faire en sorte d’être dans le respect de l’autre et la bienveillance est primordial. C’est ce que l’auteure tente de nous apprendre à travers les personnages de Claude et de Camille.

Un livre qui fait du bien ,vous l’aurez compris ; ce qui explique certainement son beau succès. Cette tendance « feel good books » a de beaux jours devant elle je pense !

Ceci étant et pour être tout à fait honnête, il y a quelques petites choses qui m’ont un peu dérangée ou tout du moins questionnée.

Sincèrement, est-ce qu’un Claude aussi dévoué et empathique existe dans la vraie vie ? Je ne pense pas. Au mieux, on peut tomber sur un super psy / sophrologue mais une personne comme Claude n’existe que dans nos rêves. Aussi, j’ai trouvé le ton de l’auteure un peut trop didactique et dénué de naturel. Peut-être que je m’attendais à une histoire moins « pratique » et moins truffées de « leçons » concrètes à retenir. Enfin, un passage m’a particulièrement dérangée à propos de l’initiative masculine dans un couple. Si j’ai bien tout compris, dans le cas du couple Camille-Sébastien, ce serait à Camille de prendre sur elle pour désamorcer les tensions et mettre tout en œuvre pour comprendre son compagnon… ce-dernier étant royalement installé sur le canapé du salon pendant que Camille s’occupe de leur fils et de la maison… mouais… Je n’adhère pas à cette démarche. Trop facile pour les hommes quand les femmes semblent toujours se prendre la tête… C’est assez schématique, je vous le concède mais sincèrement, cela m’agace. Pourquoi ces messieurs ne s’y mettraient-il pas un peu ? Oui, ok le personnage principal qui remet sa vie en question est une femme. Bref.

Ce livre n’est pas un coup de cœur mais je lui reconnais des qualités évidentes, notamment celle de donner envie d’aller de l’avant et de voir les choses plus positivement.

—> A propos de l’auteure, Raphaëlle Giordano :

Retrouvez la biographie de l’auteure ICI sur son site.

—> Quelques extraits :

« N’avez-vous pas remarqué que l’image qu’on se fait du monde est d’autant plus belle que l’image de soi est bonne ? Sur ce dernier point, hélàs, j’avais encore fort à faire… A cause de mes formes mal assumées, question estime de soi, je pratiquais le rase-motte ».

« Parce que nourrir positivement la relation vous reviendra au centuple ! Faire du bien aux autres, c’est de l’égoïsme éclairé disait Aristote ».

♦♥♦

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

4 p'tits mots sur “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

  1. Marie on 8 mars 2017 at a dit

    Je vais me laisser tenterC il ne pourra pas me faire de mal celui-là !! Et j’adore tes avis sincères, sans langue de bois !

  2. Petite Noisette on 29 mars 2017 at a dit

    J’ai beaucoup vu ce livre en librairie, je pensas qu’il s’agissait « juste » d’un roman, mais ton avis me donne envie de m’y pencher un peu plus !

    Je t’ai nominée sur mon blog aujourd’hui : http://blogonoisettes.canalblog.com/archives/2017/03/29/34995042.html

  3. Coucou !! Désolée pour la validation très très tardive de ton commentaire, bouuuh !! Je vais aller voir ton blog de ce pas 🙂

  4. Verem on 2 juillet 2017 at a dit

    Pour ma part, j’ai beaucoup aimé. Ce fut un coup de cœur comme d’ailleurs certains livres de Laurent Gounelle.
    Elle vient de sortir un second livre : « Le jour où les lions mangeront de la salade verte » que je dévore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation